AVANT D'AGIR IL FAUT CHOISIR
La gestion de patrimoine est un sujet sensible et complexe pour lequel les recettes miracles n’existent pas. Nous sommes tous uniques de par notre histoire personnelle, notre parcours
et nos aspirations. La première étape consiste à faire un état des lieux détaillé qui permettra
de construire de manière partagée la "stratégie patrimoniale" qui vous correspondra le mieux :
• vos impératifs et vos envies, vos contraintes et vos nécessités, vos perspectives et vos motivations clairement exprimées,
• confrontées aux opportunités du moment, aux perspectives de l’environnement,
• permettant de dégager un objectif clair,
la tactique la plus appropriée, c’est-à-dire l’allocation optimale entre vos différents actifs,
• et de décider du choix concret des supports pour le court, moyen et long terme.
Cette étape délicate nécessite la confiance et l’expertise. C’est là tout l’apport de l’équipe
ACT Performance, la confiance apportée par "l’homme de l’art" qui maîtrise l’ensemble
des dimensions sociales, législatives, fiscales, économiques et juridiques à prendre en compte.

Une démarche en trois temps
1. L’état des lieux : il s’agit d’une analyse rigoureuse et exhaustive prenant en compte l’environnement familial, la structure patrimoniale en place, l’épargne existante et potentielle,
la situation professionnelle, sociale, fiscale et le contexte successoral.
Suit une lettre de mission, véritable contrat d’engagement que nous vous proposons.
Elle formalise le bilan patrimonial actuel, vos attentes et la démarche à conduire pour l’optimiser.
2. Construction en commun des différents scénarios possibles en terme de choix d’actif,
de répartition des efforts et d’allocations de ressources. Sont passés en revue l’ensemble
des placements financiers, contrats d’assurance-vie, investissements immobiliers, crédits et financements, épargne retraite, prévoyance… en mettant en avant les forces et faiblesses, rentabilités passées et risques potentiels de chacune d’entre eux.
3. Puis choix formalisé de l’objectif, des supports, des programmes, valeurs, partenaires
les plus judicieux et des indicateurs permettant de suivre leur performance dans le temps.

TROIS PRINCIPES DE BASE POUR UN CHOIX CAPITAL
• Apprécier les risques et les opportunités. Valeurs mobilières ou immobilières, assurance-vie, plans d’épargne … tous les supports présentent leurs avantages et leurs inconvénients.
Une des grandes difficultés consiste à tenir compte des données passées en terme de rentabilité, risque et autre fiscalité, mais également et surtout à appréhender leur volatilité intrinsèque et
la volatilité de la fiscalité qui leur est attachée. Les lois en la matière changent souvent et vite.
• Diversifier. Il ne faut pas "mettre tous ses oeufs dans un même panier". Cela est toujours vrai et conduit à combiner actifs financiers et actifs non financiers ; placements "de bons pères de famille" et placements à risques ; court, moyen et long terme.
• Privilégier le mouvement. Il faut suivre de près l’évolution de ses actifs pour choisir et ne pas subir, profiter des hausses et ne pas souffrir des baisses. Cette attitude de vigilance imposée par les mouvements des marchés, est encore accentuée par la nécessité de s’adapter si nécessaire aux évolutions sociales, fiscales de l’environnement.
Dans tous les cas une bonne gestion patrimoniale exige d’être dynamique et évolutive,
et doit s’inscrire dans la durée et la continuité.